Les artistes

pauline voirin

Pauline Voirin

Née en 1980, vit et travaille à Paris.


Pauline a commencé la peinture à l’âge de 14 ans à Paris. Elle fréquente beaucoup d’ateliers de la Ville de Paris (en peinture d’après modèle vivant puis en gravure à partir de 2009). A partir de 2009 elle partage un atelier dans le 20ème arrondissement avec un artiste peintre et peut alors s'épanouir vraiment dans la peinture. Elle réalise une série d'arbres et de forêts, puis une série de portraits de ses amis proches qui venaient poser à l'atelier. En 2011 elle entame une série sur les compteurs à gaz.

Elle découvre la gravure dans un atelier collectif de la Ville de Paris, en parallèle à son activité de peintre. Pauline a été totalement séduite par les rendus de matière de ce medium, par l’aspect lent de ce travail et de sa part de mystère dans le résultat obtenu. Ella a alors abordé par série des thèmes déclinés d’abord en peinture puis en gravure. Après avoir traité les arbres, la forêt et le monde végétal aussi en gravure, elle a voulu se concentrer sur des scènes de vie humaines autour des repas de famille. Pauline travaille aussi maintenant sur le nu, thème où elle explore le mariage de la couleur et du noir, du monotype et de la gravure.

Depuis 2013, Pauline fait partie du Collectif de l’est, qui est un petit collectif ou plutôt un groupe d’amis graveurs avec lequel elle expose régulièrement (exposition à la Menuiserie de Rodez et la Journée de l’Estampe Contemporaine à Saint Sulpice).


Pauline pratique la gravure depuis cinq ans. D’abord aux Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris de Montparnasse, puis de Sévigné, elle travaille actuellement dans un atelier collectif aux Lilas (Atelier pour la Typographie et pour l’Estampe des Lilas) où elle pratique essentiellement l’eau-forte et l’aquatinte à travers plusieurs thèmes qui lui sont chers : les arbres, les repas de famille, l’enfance, le nu.

Son travail sur les repas de famille part d’un regard teinté de nostalgie sur un passé où l’on prenait le temps de converser à table. A partir de vieilles photos de sa propre famille, elle se réapproprie ces scènes révolues et y explore les interactions humaines. Les repas sont des moments d’échanges, d’émotions : des rires aux larmes en passant par les désaccords, les discussions politiques. Elle cherche aussi à montrer la fugacité de ces moments de bonheur convivial que les taches et les accidents causés par la technique même de la gravure viennent modifier et enrichir. La diversité des matières de l’aquatinte l’intéresse tout particulièrement dans ce thème où le maîtrisé et le non maîtrisé ont une importance égale. 


Dans la série des compteurs à gaz, elle cherche à montrer la beauté d’objets présents dans notre quotidien, qu’on ne remarque pas forcément. Elle leur donne une place centrale dans la peinture et les traite comme des portraits, chacun se différenciant de l’autre par sa couleur, sa customisation.

Le cadrage, le traitement à l’huile (technique traditionnelle s’il en est de la peinture) avec un soin particulier accordé à la lumière, accentuent ce décalage entre la condition de l’objet peint – sériel, fonctionnel – et la manière dont il est traité. On se retrouve donc à contempler un objet qui compte la consommation d’énergie – on pourrait le voir comme une vanité - mais qui surtout n’a pas vocation à être observé. Alors que le monde visuel actuel tend à nous obliger à regarder des choses inutiles (par des publicités aux couleurs agressives notamment), ici on propose de regarder un objet qui est partout mais qu’on ne regarde jamais. 


Expositions

2016

Lil’art du 18 au 21 mai, exposition avec le Collectif de l’est.

Exposition de gravures dans l’Atelier Matsuoka 31 rue des Dames depuis décembre 2015.

2015 

« Deuxième marché des créateurs » au 39/93 à Romainville, 28 et 29 novembre. Présentation des compteurs à gaz en peinture, des repas de famille et repas cinématographiques en gravures.

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000000824 StartFragment:0000000504 EndFragment:0000000808

Journée de l’Estampe Contemporaine (15 juin), exposition avec le Collectif de l’est. Présentation de la série des « repas de famille ».

Lil’art – exposition avec l’atelier aux Lilas pour la Typographie et l’Estampe. Présentation de trois repas de famille.

«  Estampillé Menuiserie » exposition avec le collectif de l’est d’estampes à la Menuiserie, Rodez. Exposition organisée par les Amis du Musée Soulages en parallèle de l’exposition consacrée en ce lieu à Piero et Aldo Crommelynck. Présentation de la série des « repas de famille ». 

2014

Expo-vente de Noël à l’Atelier La Madrigen, Paris, exposition collective. Présentation des séries « repas de famille » et « repas cinématographiques ».

2013

Journée de l’Estampe Contemporaine, Place Saint Sulpice, Paris. Exposition de gravures en taille-douce (série « repas de famille ») avec le Collectif de l’est.

« Potterware » expo-vente collective de créations (organisatrice et participante). Exposition de linogravures et de gravures en taille-douce (« chivas »).

2012

Sélection au Grand Prix de Peinture de la Ville de Saint Grégoire

Exposition de deux peintures à l’huile sur toile (« Le compteur de Tody », « Compteur de la Rue Blanche n°3 ») du 11 au 25 novembre 2012.

2011

« Potterware » expo-vente collective de créations

Exposition de linogravures et de gravures en taille-douce (« murs de pierres sèches d’Irlande » n°1 et n°2, « paysage des Vosges »).

« Laissez-vous appâter »

Exposition à deux dans les vitrines du magasin Adam Montparnasse (Paris 14ème).

Peintures sur papier et linogravures sur le thème des leurres de pêche (« Nageurs magiques »).

Portes ouvertes des Ateliers du Père Lachaise Associés (APLA). Invitée dans l’atelier du peintre Benjamin Bozonnet (Paris 20ème). Exposition d’une série de portraits en peinture.

2010

Exposition personnelle au Café le Blabla (Paris 9ème).

Présentation de peintures et de gravures en taille-douce sur le thème des arbres (« un arbre à Leiden », « Au bord de l’eau », « sous-bois des Vosges » n°1 et n°2)

Galerie du Montparnasse (Paris 14ème). Exposition collective des œuvres des élèves des Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris, site Montparnasse. Exposition d’une gravure en taille-douce (« Au bord de l’eau »).

pauline voirin_01
pauline voirin_4
pauline voirin_12
pauline voirin_02
pauline voirin_03
pauline voirin_05
pauline voirin_06
pauline voirin_11
pauline voirin_09

Fanatikart, association loi 1901